Journée internationale des droits des femmes

Lecture automatique
Le tour de ses jambes
Marie Onile
LE TOUR DE SES JAMBES
Album : Iris pollués
Artiste : Marie Onile
Auteure : Marie Onile
Compositeurs : Marie Onile et Vincent Appelby
----
Réalisation : Cassandre Émanuel
Comédien : Maël de Bourbon
Direction de la photographie : Nicolas Poitras-Gamache
Assistante caméra : Alexane Bouvrette
Coiffure / maquillage / costumes : Cassandre Émanuel
Montage : Jay Hughes
Colorisation : Joseph Cadieux
Équipement : Post Moderne

Un merci tout spécial à l'équipe de tournage et de montage, au Labyrinthe des insectes pour les magnifiques créatures que j'ai pu rencontrer et qui ont jouées un rôle important dans le clip, à Laurent Dansereau pour le bien fonctionnement du tournage, Vicky Ménard
Pierre-Marc Langevin pour les jambes de l'araignée géante, à la famille Poirier-Lemoine et la famille de Cassandre pour le si bel accueil en Abitibi, à tous ceux qui ont été filmés sans le savoir et qui ont accepté d'embarquer en signant une décharge après coup ! MERCI

Le tour de ses jambes est pour moi l'inspiration d'une nouvelle personne en moi qui veut être elle-même, qui ne se soucie pas sans arrêt de ce qu'elle a l'air et qui ne veut pas essayer toujours de plaire au monde entier. C'est l'acceptation de soi, dans la beauté pure, authentique et vraie de ma nature. Dans un monde où photoshop règne en roi, il est facile de se comparer à l'idée que la société s'est faite de la perfection d'une femme et d'un homme et ce, à tous les jours et même je dirais à toutes les heures. Nous sommes tous des humains, aussi différents qu'on puisse paraître. Nous sommes tous beaux à notre manière.

Paroles:

Iris pollués
D’images modifiées
Lui renvoient en miroir
Comment il faut se voir,
Il faut se voir, il faut se voir

L’obsession minceur
Dérobe sa candeur
Elle s’enferme dans sa chambre
Mesurer le tour de ses jambes

Cette fille, c’était moi
C’était moi et ce s’ront elles

On lui apprend
À maquiller ses complexes
Elle n’a que 13 ans
C’est déjà un réflexe,
Déjà un réflexe, Déjà un réflexe

Cette fille, c’était moi
C’était moi et ce s’ront elles

La pression sociale
Et l’expression de soi
En combat colossal
Sous le même toit

Cette fille, c’était moi
C’était moi, c’était moi...

Cette fille, c’était moi
C’était moi et ce s’ront elles

C’était moi, c’était moi et ce s’ront elles
----
Réalisation : Vincent Appelby
Piano - voix : Marie Onile
Guitares - basse : Vincent Appelby
Batterie : Martin Landry
Ingénieur de son : Sam Woywitka et Vincent Appelby
Ingénieur additionnel : Stefan Nowarre
Mixage : Patrick Krief
Mastering : Brock Mcfarlane

Écoute mon clip !

Tout afficher

Les chansons du jour de PalmarèsADISQ

Tout afficher

Remerciements de pochettes de Louis-José Houde

Tout afficher

Galas de l'ADISQ 2018

Tout afficher

Suggestions vidéos

Nouveautés vidéoclips