Journée internationale des droits des femmes

Lecture automatique
Difficile
Evelyne Brochu
Procurez-vous l'album «Objets perdus»: https://www.smarturl.it/objets_perdus

Suivez Evelyne Brochu
►Site web https://www.evelynebrochu.com/
►Facebook https://www.facebook.com/evelynebrochu
►Instagram https://www.instagram.com/evelyne_brochu
►Twitter https://twitter.com/evelynebrochu
►Spotify https://open.spotify.com/artist/2xYer...
►Boutique en ligne https://boutique.daretocarerecords.com/collections/evelyne-brochu

En spectacle
30 avril | Saint-Eustache - http://bit.ly/337NmV8
14 mai | Sorel-Tracy - http://bit.ly/2O4u2TD
15 mai | Magog - http://bit.ly/2VQc0GL
17 juin | Québec - http://bit.ly/2MmnKhb
18 juin | Montréal - http://bit.ly/2mt3mkd

Abonnez-vous à notre chaîne pour ne rien manquer - http://bit.ly/ytgbsub
_______________________________
VIDEO
Production: Grosse Boîte
Maison de Production: Sud Ouest Productions
Production délégué: Anthony Martino Maurice
Réalisation: Bien à Vous Studio
Direction de la photographie: Jules Cloutier-Lacerte
Assistant caméra: Hubert Auger
Chef éclairagiste: Vincent L’Écuyer
Chef machiniste: Maxime Latraverse
Swing: Adèle Foglia
Direction artistique: Bien à Vous Studio
Assistante à la direction artistique: Camille Dubuc
Coloriste: Danny Gagné
Maquillage et Coiffure: Alper Sisters
Effets Visuels: Starno
Supervision d’effets visuels: Frédéric St-Arnaud
Compositeur: Simon de Ladurantaye
Matte painter: Clémentine Flicker
Montage: Félix Dyotte et Jeanne Joly
Un grand merci à Camille Dubuc
______________________________
MUSIQUE
Evelyne Brochu: voix
Félix Dyotte: guitare
Jason Kent: piano
Maxime Castellon: basse
Guillaume Ethier: batterie, percussions
José Major: percussions
Renaud Gratton: trombone
David Carbonneau: bugle, trompette

_______________________________
PAROLES
Le long des routes nomades
Du haut des hautes barricades
Sur le bord du lit, malade
C’est si facile de glisser

Mais que diraient les enfants sages
Tout muets pendant l’orage
S’ils nous voyaient sur la plage
Chantonner, enlacés

C’est difficile
De ne pas tomber, de ne pas perdre pied
C’est difficile de ne pas tomber

Qu’en diront Cicéron, Sade
Hermione et Shéhérazade
Quand de nos nuages fades
On soupirera, lassés

C’est difficile
De persévérer sans fermer boutique
C’est difficile
Mais quand je regarde au loin, tout se complique

Car devant l’effort des cigales
Dans la mue imaginale
Que vaut l’humeur inégale
Qui hante les vacanciers

C’est difficile
De ne pas tomber, de ne pas perdre pied
C’est difficile de ne pas tomber

C’est difficile
De survivre à nos espoirs romantiques
C’est difficile
Mais quand je regarde au loin tout se complique

Remerciements de pochettes de Louis-José Houde

Tout afficher

Écoute mon clip !

Tout afficher

Les chansons du jour de PalmarèsADISQ

Tout afficher

Galas de l'ADISQ 2018

Tout afficher