Galas de l'ADISQ 2020 | Ma première nomination

Écoutez «Horizon», tout nouvel extrait de Mon Doux Saigneur: https://smarturl.it/mds_horizon

Suivez Mon Doux Saigneur
►Facebook - http://facebook.com/mondouxsaigneur
►Instagram - http://instagram.com/mondouxsaigneur
►Spotify - http://spoti.fi/2IL0yoQ
►Apple Music - http://apple.co/2J0ZWPe
►Bandcamp - https://mondouxsaigneur.bandcamp.com/music
►Site web - http://www.mon-doux-saigneur.com/

20/03/20 La petite boîte noire | Sherbrooke
02/05/20 Beat & Betteraves | Frelighsburg
_______________________________
VIDÉO
Réalisateur : Alexander Maxim Seltzer
Directeur photo : Jérémie Boivin
Assistant caméra : Alexandre Minus Couture
Photographe :Alexandre Minus Couture
Capitaines de navire : Arthur et André Painchaud
Propriétaire Ford 150 1996 : Jean-François Leblanc
Producteurs déléguées : Noémie Laniel + Alexander Maxim Seltzer
Montage : Jérémie boivin + Alexander Maxim Seltzer
Colorisation : Mathieu Gibeault
Location de caméra : CineGround
Producteur : Grosse Boîte

Merci à Jannie P. Duval, Élodie Labbé et Ginette Bédard pour l'accueil
_______________________________
CRÉDITS
Paroles et musique : Emerik St-Cyr Labbé
Réalisation : Jesse Mac Cormack et Emerik St-Cyr Labbé

Voix et guitare sèche : Emerik St-Cyr Labbé
Voix : Emerik St-Cyr Labbé et Jesse Mac Cormack
Guitare électrique : Eliott Durocher-Bundock
Lapsteel : David Marchand
Basse électrique : Jesse Mac Cormack
Batterie / Percussions : Mandela Coupal-Dalgleish
Synthétiseurs : Jesse Mac Cormack
Harmonica : Levy Bourbonnais

Prise de son : Jesse Mac Cormack
Mixing : Jesse Mac Cormack
Mastering : Philip Shaw Bova
_______________________________
PAROLES
Ce soir l’horizon finit avec toi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Une chance que t’as pas perdu la foi
Une chance que t’as pas pleuré

Comme ça me soulage de te revoir en ville
Ces étés de sirènes m’ont inspiré le Nil
Elles ont remis mon sang dans mes crevasses et ont pansé mes plaies
Ce fût un mois de bonheur qu’elles ont mis en mon palais
Le soleil de l’abysse est la lumière de l’aube
Une mince fente d’air dans le concept de l’autre
Cet immense trou noir que forme l’univers
Cette urgence sur les ondes qu’on projette d’un bord à l’autre de la Terre

Ce soir l’horizon finit avec toi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Une chance que t’as pas perdu la foi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Ce soir l’horizon finit avec toi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Une chance que t’as pas perdu la foi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi

Innombrables et semblables sont tous ces gens
De ces forces étranges qui nous poussent à bout pourtant
Respirer n’est pas si simple quand l’air ambiant est aussi dense
Et il y a ce creux dans mon ventre qui gronde en ta présence

Il me semble que mes jours ici me parlent dans une langue si douce
Que j’en oublie mon corps habité,
Il me semble que mes jours ici me parlent dans une langue si douce
Que j’en oublie mon corps abîmé,
Il me semble que mes jours ici me parlent dans une langue si douce
Que j’en oublie mon corps habité,
Mon corps abîmé, mon corps habitué
Mais dans ma tête il y a cette idée nouvelle

Ce soir l’horizon finit avec toi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Une chance que t’as pas perdu la foi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Ce soir l’horizon finit avec toi
Une chance que t’as pas pleuré pour moi
Une chance que t’as pas perdu la foi
Une chance que t’as pas pleuré

Remerciements de pochettes de Louis-José Houde

Tout afficher

Écoute mon clip !

Tout afficher

Les chansons du jour de PalmarèsADISQ

Tout afficher

Journée internationale des droits des femmes

Tout afficher

Galas de l'ADISQ 2018

Tout afficher