Pour célébrer les 30 ans des Francos, 30 personnalités québécoises nous partagent 10 de leurs chansons francophones favorites créant ainsi 30 listes de lecture originales. Elles mettent de l’avant des nouveautés ou nous font redécouvrir des classiques du paysage musical francophone. Parmi les nombreuses personnalités qui se sont associées au projet, nous avons le plaisir de collaborer avec des noms tels que Maripier Morin, Michel Tremblay, Koriass, Monique Leroux, Bernard Voyer et bien d’autres encore! Bonne écoute!



Pour découvrir la liste complète des 30 personnalités, cliquez ici.

Descriptions

Pour que tu m'aimes encore. Ma meilleure de Céline. J’aurais pu en mettre 10. Je l’adore sincèrement. Aucune ironie.

La bohème. Ça me rappelle mon enfance. Mes parents écoutaient beaucoup Aznavour. C’est une chanson que je trouve magnifique.

Je joue de la guitare. La chanson de Jean Leloup que j’ai le plus écoutée. Elle me fascine. Je l’écoutais en voyage communautaire en Équateur en 2008. Elle me rappelle beaucoup ce voyage.

Tu ne sauras jamais. Une chanson ultra touchante. J’adore la hurler dans ma voiture ou en fin de soirée arrosée. Les « oh, oh, oh, OH ! » de cette chanson sont les plus beaux du monde.

Miami. Une chanson d’été, de roadtrip, d’amour, d’amitié, de passion. Je l’écoute à chaque semaine depuis sa sortie. Je l’avais vu au show de la Saint-Jean au Quartier des spectacles, elle portait une robe bleu métallique et jouait sur son keytard, j’ai rarement vu une chanteuse aussi badass.

Les échardes. Je suis en amour à chaque écoute. Sublime chanson triste. J’aime les chansons de slow.

Corbeau. Le premier album de Cœur de Pirate m’a tellement charmé. La simplicité d’une chanson piano/voix me désarme à tous coups. Ça me rappelle ma première année de cégep. J’étais allé la voir en show au MAC. On devait être 36 dans la place. C’était extraordinaire. Elle avait autographié ma copie de son album avec un stylo que sa mère avait sorti de sa sacoche.

Nouveaux riches. Étant un gigantesque fan de rap, il devait y avoir une chanson de rap dans mon top. Comme plusieurs, l’ensemble de l’œuvre de Loud jusqu’à maintenant me fascine. Je l’aimais déjà dans LLA, mais là, c’est incroyable. Je les avais vu en show au festival La Grosse Lanterne, et c’était d’une intensité sans borne. Une machine. Tout simplement.

Moi-Léger. Karkwa m’a fait vivre un deuil lors de leur pause. Je m’ennuie profondément de ce band. Je les aimais et les aime encore. J’aime tous leurs albums. Je les ai vu en show deux fois au Métropolis, une fois pour Le volume du vent et la seconde lors de leur dernier spectacle avant la pause. Un des meilleurs shows de ma vie. Ils avaient joué littéralement toutes leurs chansons, ou presque. J’ai pleuré. J’ai eu des frissons tout le long. J’ai chanté en pleurant. J’ai ri. Bref, je les adore.

Synesthésie. La chanson que j’ai le plus écoutée au monde. De leur dernier album que j’ai tant attendu qui m’a un brin déçu, mais Synesthésie, pour moi, fait l’album. J’ai animé trois ans une soirée d’humour au bar Le Jockey et j’embarquais sur cette chanson. Ils m’ont accompagné sur scène à mes tout débuts, et m’accompagnent encore car j’embarque maintenant sur Pâte Filo, qui est la première chanson que j’ai entendue de Malajube. Si j’avais à être dans un band, je serais dans Malajube. Ils sont mystérieux, talentueux, ils ont côté sucré et salé, très rock, mais aussi gamin. Je les adore et m’ennuie. Je les ai vus avec Katherine Levac au MTELUS et nous étions arrivés très tôt (comme des kids) pour être en avant. Je les ai revus lors de leur simili-comeback à la Grosse Lanterne avec Phil Roy, c’était extraordinaire.


Chanson en cours : -
00:00
00:00
Close

Choisir une date


Choisir une semaine


Radios participantes


Radios participantes


Radios participantes


Rejoignez notre infolettre afin de connaître et de découvrir les dernières tendances musicales québécoises!

Merci pour votre inscription.