Pour célébrer les 30 ans des Francos, 30 personnalités québécoises nous partagent 10 de leurs chansons francophones favorites créant ainsi 30 listes de lecture originales. Elles mettent de l’avant des nouveautés ou nous font redécouvrir des classiques du paysage musical francophone. Parmi les nombreuses personnalités qui se sont associées au projet, nous avons le plaisir de collaborer avec des noms tels que Maripier Morin, Michel Tremblay, Koriass, Monique Leroux, Bernard Voyer et bien d’autres encore! Bonne écoute!



Pour découvrir la liste complète des 30 personnalités, cliquez ici.

Descriptions

Nouveau Western. MC Solaar sera toujours pour moi le roi du rap français. Un grand poète de son époque. Dans Nouveau Western il nous démontre tout son talent pour la rime et sa façon unique de raconter une histoire. Il rappe sur un échantillonnage efficace de Serge Gainsbourg (Bonnie and Clyde) rendant ainsi hommage au maître incontesté des mots et de la rime. À sa sortie tout était parfait. Jusqu’à son vidéoclip réalisé par Stephane Sednaoui. Un petit chef-d’œuvre en images qui aujourd’hui est devenu une référence. Gainsbourg mort quelques années plus tôt aurait adoré. Belle collaboration posthume entre deux légendes de la chanson française.

Foule Sentimentale. L’une des plus belles chansons françaises jamais écrites. Son texte qui à l’époque présentait une vision juste et grinçante de notre société de consommation est bien entendu plus que jamais d’actualité. Et même si la chanson est un peu datée avec des paroles comme « on nous Claudia Schiffer », Alain Souchon le chante si bien que ça passe encore sauf qu'aujourd’hui il faudrait plutôt chanter « on nous Kim Kardashian » ...

Des heures Indoues. Chaque fois que j’écoute cette chanson, j’ai les larmes aux yeux. Une chanson vibrante et envoutante. Du très grand Daho. Étienne Daho a écrit une chanson qui me va droit au cœur. J’aime la musique mélancolique, donc j’aime tout ce que fait Daho.

Chacun fait ce qui lui plait. J’adore cette chanson des années 80. C’est LE premier rap français et ça s’écoute encore très bien. Je l’ai entendu pour la première fois en 1982 à la radio alors que je n'avais que 12 ans. J’ai adoré immédiatement. Elle était rythmée et racontait une histoire que je croyais comprendre. Aujourd’hui je comprends mieux toutes les subtilités des mots. Je m’amuse même à la chanter en duo avec mon fils Julien qui, âgé de 12 ans, ne comprend pas tout ce qui se dit. Ça me ramène au bon vieux temps.

Les temps fous. Après avoir vécu cinq ans en France dans les années 90 où je n’ai écouté qu’essentiellement que ce qui se faisait là-bas. Je redécouvre le son de la chanson québécoise grâce au talent et la poésie de Daniel Belanger. Quel coup de foudre musical j’ai eu à l’époque. WOW. Je suis encore sous le charme de ses chansons que j’écoute régulièrement. Quatre saisons dans le désordre est probablement l’album québécois que j’ai le plus écouté dans ma vie, et Les temps fous est la chanson sur ce disque qui me met quasiment en lévitation tellement c’est bon. J’aime la fredonner et je l’ai longtemps chanté à l’être aimé comme déclaration d'amour.

Désenchantée. Dans une soirée bien arrosée si vous voulez faire lever le party et me faire danser. Il y a deux chansons qui vont faire la job : Tu m’oublieras de la chanteuse Larusso, mais d’abord et surtout Désenchantée de Mylène Farmer. Un must. Incontournable et indémodable.

Manuréva. J’adore l’esthétisme des chanteurs aux allures de dandy comme Bryan Ferry. Dans la chanson française, son équivalent est Alain Chamfort. Le son et le style d'Alain Chamfort ont souvent été imités, mais jamais égalés, sauf peut-être Sebastien Tellier qui est pour moi une autre grande pointure. Quant à la chanson Manureva, quelle magnifique chanson racontant la disparition d’un navigateur et son bateau en mer dans les années 80. Une histoire vraie. Il n’a jamais été retrouvé. Écrite en duo avec Serge Gainsbourg. Cette chanson d’Alain Chamfort rend hommage à ce triste évènement et représente tout ce que j’aime : raffinement et nostalgie sur un rythme un peu disco des années 70-80. Plaisir coupable.

Goodbye Marilou. Une autre chanson triste que j’aime retrouver. Elle me donne la chair de poule à chaque fois. J’adore la voix un peu rétro de Michel Polnareff. Cette chanson me donne l’impression de regarder un vieux film français ou italien des années 70. Et de regarder passer le générique de fin. Mélancolie et nostalgie assurée.

1990. Du grand Jean Leloup. Cool et percutant dans le propos. Dans cette chanson, il est fantastique dans sa façon de chanter, mais surtout de déballer l’histoire qu’il raconte.


Chanson en cours : -
00:00
00:00
Close

Choisir une date


Choisir une semaine


Radios participantes


Radios participantes


Radios participantes


Rejoignez notre infolettre afin de connaître et de découvrir les dernières tendances musicales québécoises!

Merci pour votre inscription.